L’augmentation de la violence signifie une diminution de la qualité de vie. Nous le savons tous. Toute personne qui laisse les autres tranquilles devrait pouvoir s’attendre à être laissée en paix. Cette conviction nous unit. Au sein de l’association piusicur, nous luttons pour une Suisse plus sûre, plus pacifique et plus pluraliste.

Objectif et but

piusicur a deux objectifs clairement définis : Premièrement, nous nous battons pour inverser la tendance en matière de criminalité violente et de crimes sexuels. Et deuxièmement, nous nous battons pour que cette inversion de tendance se fasse parce que de plus en plus d’auteurs potentiels y réfléchissent à deux fois – et non parce que les victimes potentielles s’imposent toujours davantage de restrictions et se replient de plus en plus sur elles-mêmes.

Le but statutaire de l’association piusicur est le suivant :

« L’association contribue, sans but lucratif, à accroître la protection des personnes vivant en Suisse contre les actes de violence délibérée et à maintenir et renforcer un espace public pluraliste, non-violent et non-discriminatoire. »

Préceptes

Tous nos efforts suivent les trois préceptes ci-dessous.

Les Droits de l’homme commencent à l’intégrité de la personne Les Droits de l’homme sont le fondement des États de droit démocratiques et des sociétés pluralistes. Mais tous les Droits de l’homme ne sont pas également fondamentaux. Les plus importants et les plus élémentaires sont le droit à la vie, le droit à l’intégrité physique et sexuelle et le droit à la liberté. Ce sont précisément ces droits qui sont violés par les actes de violence délibérée. Pour nous, la lutte contre la montée de la violence est donc notre priorité absolue. Et nous estimons qu’il devrait en aller de même pour tous ceux qui prennent les Droits de l’homme au sérieux.

La protection contre la violence est trop importante pour la laisser aux opportunistes et idéologues Agir de manière inconsidérée ou opportuniste entraîne des conséquences négatives dans tous les domaines de la vie. Mais celles-ci ne sont nulle part aussi brutales que dans la politique de sécurité. Les manquements et le déni de réalité signifient en l’occurrence plus d’ex-conjointes poignardées, plus de femmes violées dans la rue, plus de pères de famille roués de coups, plus d’agressions contre les membres des minorités. Pour cette raison, nous tenons compte des faits et des règles de la bienséance dans notre activité. Et de rien d’autre.

Personne n’est obligé d’être une victime Un droit qui ne peut pas être garanti en pratique n’est pas un droit. Cela vaut également pour le droit à la vie, à l’intégrité physique et sexuelle et à la liberté. La légitime défense n’a rien de peu recommandable ni qu’il faille empêcher. Bien au contraire, la légitime défense est un droit dont l’usage protège des droits fondamentaux et qui rend dangereuse la commission d’actes de violence et de délits sexuels. Pour nous, cela signifie que l’empowerment des victimes potentielles doit être un élément central dans la lutte contre la violence.

Profil

Nous sommes politiquement neutres et financés par des fonds privés. Cela nous donne l’indépendance de nous concentrer sur l’essentiel.

Nous sommes Suisses. Nous prenons nos concitoyennes et concitoyens au sérieux. Nous convainquons de manière rationelle : par l’information, l’analyse et des arguments.

Nous voulons des résultats, pas un feu de paille. Nous menons un lobbying sérieux, sur le long terme, toujours clairement centré sur nos objectifs.

Personnes

Direction

Luca Filippini
Président
Secrétaire général du département de la sécurité du Canton du Tessin
Président de la fédération sportive suisse de tir
luca.filippini@piusicur.ch
079 401 75 73

Marcel Furrer
Vice-président
Policier / Instructeur
marcel.furrer@piusicur.ch

Markus Holliger
Caissier
Entrepreneur fiduciaire
markus.holliger@piusicur.ch

Lukas Joos
Directeur
lukas.joos@piusicur.ch
077 431 87 09

Team

Michaela Zanotti
IT / Administration

Étudiante
michaela.zanotti@piusicur.ch

Andreas Spälti 
Coordinateur du domaine juridique

Juriste
andreas.spaelti@piusicur.ch

Karin Steiner
Domaine prévention 
Commerciale en transports publics
Equipe nationale IPSC
karin.steiner@piusicur.ch

Adrian Eusebio
Domaine prévention

Instructeur en services de sécurité, Securitas AG
adrian.eusebio@piusicur.ch

Peter Lombriser
Coordinateur domaine associations de milices

Président central association suisse des sous-officiers
peter.lombriser@piusicur.ch

SOUTIEN AU PARLEMENT

Werner Salzmann
Conseiller aux Etats, Berne
Vice-président de la Commission de la politique de sécurité

Nadja Umbricht Pieren
Conseillère nationale UDC

Statuts de l’association

Statuts de l’association piusicur (PDF)